Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
PATRICE ADAM AUTEUR

PATRICE ADAM AUTEUR

Poésie, textes, amour, vie, société, nature, plaisir, écriture, romantique, romantisme.

IL TOURNE

IL TOURNE 

Il tourne en rond dans sa chambre.

Il tourne comme le temps.

Le temps qui tourne si lentement

Qu’il n’existe pas vraiment.

Il tourne comme une urgence,

Comme les feux d’une ambulance.

Il tourne comme l’impatience

 Qui le ronge depuis longtemps.

Il est au chômage depuis un an. 

 

Il se lève le matin

De bonne heure pour être le premier,

Pour faire voir que c’est un gars bien

Malgré son inactivité.

Il fait le tour des usines,

Tous les jours jusqu’à midi,

Avec l’espoir bien futile

Que l’on veuille s’intéresser à lui.

L’espoir est ce qui lui reste aujourd’hui.

Il tourne comme une absence,

Une présence dans l’indifférence.

Il tourne le dos à la chance

C’est bien souvent ce qu’il pense.

Il tourne comme une feuille

Qui tombe pendant l’automne.

Un peu comme toutes ces lettres

Tombées dans le fond d’une bannette.

Il tourne comme les reproches

Qu’il se fait les mains dans les poches.

Il tourne comme l’alcool

Qui lui donne des idées folles.

Il tourne,

Il tourne

Et il s’envole. 

 Patrice ADAM

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Elodie 12/10/2010 19:00



Un très joli poéme sur la réalité du chomage


sur les sentiments que l'on peut ressentir lorque l'on se fait remercier gentillement par un employeur, lorsque l'on a l'impression de n'être plus rien ni personne, lorsque l'espoir devient noir



Patrice ADAM 24/10/2010 21:59


Je l'ai connu et je comprend. Merci encore une fois pour tous ses com, vraiment merci


carole 17/05/2007 07:56

je fais aussi partie des gens qui tournentpatience la sortie n'est pas loin labyrinthe que l'on connait bien et qui pourtant est si angoissant parfoisbiz

Sissipaillette 17/03/2007 10:16

Bonjour Patrice,
Je viens te souhaiter un joli week-end et te faire de gros bisous

Aline 13/03/2007 14:00

Ce poème est très triste et explique un tourment affreux. Qelqu'un qui souffre, qui se pose des questions, qui se torture l'esprit. Un prisonnier en cage, un amoureux brisé, un père anxieux. J'espère que cela va mieux, ta détresse m'a rendu malade. J'aimerai bien un poème pour guérir mes peines car moi aussi je tourne souvent en rond dans le néant. Bisous, bisous....

Sissipaillette 12/03/2007 19:18

Bonsoir Patrice,
Je viens de finir ma ballade chez toi et j'avoue que ton écriture me plaît beaucoup.
Tes textes sont sensibles, touchants particulièrement "tu me manques" qui m'a donné le frisson.
Je te mets dans mes liens pour te rendre visite régulièrement.
A bientôt et merci pour ta visite chez moi, toujours un plaisir de découvrir un nouvel univers